Puffin yelkouan (Puffinus yelkouan)

Puffin yelkouan - La Grande-Motte 04.02.2017Identification : Le Puffin yelkouan (Puffinus yelkouan) a un plumage sombre dessus et blanchâtre dessous. Les couvertures sous-caudales sont souvent sombres. En vol, les pattes dépassent de la queue.

Taille : 30 à 35cm de long, 70 à 84cm d’envergure.

Habitat : C’est une espèce pélagique.

Répartition géographique : Séparé récemment de l’espèce Puffin des baléares, le puffin yelkouan ne se retrouve pas en Atlantique. Ne pas tenir compte donc de la zone jaune.
puffin-de-mediterraneeComportement : Ils pêchent collectivement et forment des radeaux au large (rassemblement). Ils rejoignent la terre pour se reproduire.

Vol : Il vole au ras de l’eau. Si la mer est calme et plate, il va alterner quelques battements d’ailes (3 ou 4) avec un vol plané. Son vol est droit dans ce cas. En temps venté avec une mer bien formée, il utilise les courants aériens formés par les mouvements de surface de la mer pour pouvoir se déplacer sans battre des ailes. Son vol ressemble alors à celui des albatros. En turc yel=vent et yelkovan=girouette (rappel de son type de vol).

Nidification : Il niche en colonie dans des cavités ou des anfractuosités rocheuses (grottes, éboulis en pied de falaises) ou dans des terriers creusés. Le terrier est composé dans la majorité des cas d’un couloir plus ou moins long se terminant par la chambre incubatrice. Les deux parents couvent alternativement l’œuf tout au long des 55 jours d’incubation.
Les individus prospecteurs, à la recherche d’un site de nidification ou d’un partenaire, arrivent sur les îles dès le mois de novembre ; les couples déjà constitués qui retrouvent le même terrier et le même partenaire chaque année peuvent arriver un peu plus tardivement.
La femelle pond un œuf unique par an. L’espèce n’a pas la possibilité d’effectuer une ponte de remplacement en cas d’échec.
La ponte dure 1 mois et demi, de mi-mars à début mai. La période d’éclosion et de l’élevage du poussin s’échelonne de mi-mai à fin juillet. Les parents se relaient environ tous les 3-4 jours pour alimenter leurs poussins. Ils peuvent parcourir plusieurs centaines de kilomètres par jour pour aller chercher de la nourriture. Les adultes vont ensuite retourner en mer. Les poussins, âgés de 4 mois, vont devoir quitter leur terrier et apprendre à voler pour rejoindre le large. Ils reviendront sur leur site de naissance à l’âge de 4 ans en moyenne pour trouver un partenaire et s’y reproduire à leur tour.

Régime : Il se nourrit principalement de poissons, de céphalopodes, de crevettes et de rejets de pêche. Il peut plonger jusqu’à 40 m de profondeur pour chasser ses proies. Il s’aide de ses ailes comme de nageoires et de ses pattes palmées.
Ils excrètent l’excédent de sel ingéré avec l’eau de mer et leurs proies par leurs narines ; des glandes à sel situées au niveau du cerveau leur permettent de filtrer l’eau salée.

Sources :
http://www.oiseaux-europe.com/
http://www.oiseaux.net/
Le guide ornitho

2017