Grand-duc d’Europe

Grand-duc d'Europe 2

Identification : Le Grand-duc d’Europe (Bubo bubo) a un aspect puissant renforcé par un plumage abondant. Il a une grosse tête avec de longues aigrettes visibles (sauf en vol), tenues bas sur les côtés lorsque l’oiseau est calme ou inquiet, plus dressées lorsqu’il chante ou est irrité. Il a de grands yeux rouge orangé. Le dessous est brun jaunâtre rayé de sombre. Le dessus est brun plus foncé à grosses barres et vermiculations noirâtres. La gorge blanche est visible lors du chant.

Habitat : Il fréquente les montagnes et les forêts. Il recherche les rochers, les falaises, les vieux conifères.

Répartition géographique :

Grand Duc dEurope

Comportement : Il peut saisir une proie sur le sol ou en plein vol. Il chasse en forêt, mais préfère les espaces découverts. Il chasse principalement au début de la nuit et à l’aube. Les déchets de proies non digérés sont compressés en « pelotes », cylindres irréguliers ou de forme conique.

Nidification : Les endroits favoris pour nidifier sont à l’abri d’une paroi rocheuse, dans une crevasse entre les roches ou dans une excavation de la falaise. Ils peuvent aussi nicher sur le sol entre les rochers, sous les arbres tombés, sous un buisson, ou à la base d’un tronc d’arbre. La ponte commence généralement à la fin de l’hiver, parfois plus tard, à raison d’une couvée par an, de 1 à 4 œufs blancs. L’incubation qui dure de 31 à 36 jours incombe à la femelle, nourrie au nid par le mâle. Une fois les œufs éclos, les jeunes sont couvés pendant deux semaines. La femelle reste avec eux au nid pendant 4 à 5 semaines. A 5 semaines, les jeunes se promènent autour du nid, et à 7 semaines, ils sont capables de voler sur quelques mètres. Les jeunes sont nourris par les deux parents pendant 20 à 24 semaines. Ils prennent leur indépendance entre septembre et novembre, et quittent le territoire familial, ou sont « poussés » à l’extérieur par les parents.

Régime : La majeure partie de leur régime est constituée de mammifères (campagnols, rats, souris, lièvres…) et d’oiseaux de toutes sortes. Ils peuvent aussi consommer des serpents, lézards, batraciens, poissons, insectes et crabes.

Sources :

http://www.oiseaux-europe.com/
http://www.oiseaux.net/
Le guide ornitho

2014

2012-2013

2 réflexions sur “Grand-duc d’Europe

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s