Buse pattue (Buteo lagopus)

Identification : La Buse pattue (Buteo lagopus) ressemble à la buse variable, mais elle est plus grande et ses ailes sont plus grandes. On la reconnait à la blancheur de la moitié proximale de la queue. Le dessous est blanchâtre avec un motif marqué, elle possède toujours une tache sombre au poignet et un ventre sombre. Les variations de plumage sont surtout fonction du sexe et de l’âge.
Le mâle adulte a une main ample, des ailes de largeur uniforme et une queue assez courte. Le bord postérieur des ailes est souvent irrégulier à cause de l’usure et de la mue. Il possède 2 à 4 barres noires sur la queue avant la barre terminale plus large, 1 à 3 d’entre elles état visible par dessous. Les rémiges possèdent des barres étroites mais distinctes. La tête et la poitrine sont plus foncées que le ventre, la coloration foncée étant interrompue par une zone transversale plus claire. Les culottes sont rayées. Les couvertures sous-alaires sont sombres. Le dessus est habituellement entièrement foncé avec une petite tache plus claire et diffuse à la base des rémiges primaires externes, et le bord antérieur du bras un peu plus clair.
La femelle adulte diffère du mâle adulte par la queue portant seulement 1 (rarement 2) barre noire floue avant la large barre terminale, visible dessus et dessous. La tache ventrale foncée est généralement évidente et presque toujours plus foncée que la tête et la poitrine. Les couvertures sous-alaires ont des motifs variables mais jamais aussi foncé que chez les mâles adultes les plus sombres.
Les jeunes ont une main plus étroite et un bras un peu plus bombé. Les rémiges sont uniformément fraiches ou usées. La couleur de fond est blanc jaunâtre, la poitrine et les couvertures sous-alaires sont rayées. Le ventre est uniformément noir sans barres. La barre terminale de la queue est gris foncé, diffuse, souvent assez pâle dessous, avec chez les jeunes mâles souvent des traces d’autres barres. Les rémiges ont des barres diffuses et une barre terminale peu nette. Ils ont une grande zone pâle typique à la base de la main sur le dessus des ailes.

Taille : 49 à 59cm de long, 125 à 148cm d’envergure.

Habitat : Elle fréquente les escarpements des vallées en montagne ou des hautes terres de la toundra. En hiver, elle fréquente les plaines, les prairies, les aéroports, les marais côtiers, les campagnes cultivées avec ou sans couverture boisée, toutes sortes d’habitats qui offrent une excellente visibilité à longue distance.

Répartition géographique : Comportement : Vole souvent sur place, beaucoup plus que la buse variable.

Nidification : Le nid est situé sur une corniche rocheuse, une pente raide ou un arbre. Il est fabriqué principalement de branches. La taille de la ponte est varie en fonction des ressources alimentaires (de 5 à 7 les bonnes années à 2 à 3 les années de pénurie). L’incubation dure entre 28 et 31 jours. La femelle couve seule, le mâle rapporte la nourriture à sa famille, la donne à sa compagne qui en nourrit les petits. Pendant la nidification, ces derniers se nourrissent presque exclusivement de lemmings. L’envol des jeunes s’effectue au bout de 31 jours mais ils restent à proximité du nid jusqu’à ce qu’ils aient atteint l’âge de 40 à 45 jours.

Régime : Elle se nourrit surtout de petits rongeurs, mais peut parfois se nourrir d’oiseaux.

Sources :
http://www.oiseaux-europe.com/
http://www.oiseaux.net/
Le guide ornitho

2017