Elanion blanc

Identification : L’Elanion blanc (Elanus caeruleus) est souvent confondu avec les busards cendrés et Saint-Martin à cause de sa couleur, mais il a la taille d’un faucon hobereau avec un corps plus trapu et des ailes pointues mais larges. Il est gris-bleu clair dessus avec l’avant du bras noir. Le dessous est blanc avec les rémiges primaires noirâtres. La tête est blanche, avec un petit masque noir autour de l’œil. Les jeunes ont le dos et les épaules gris-foncé avec le bout des plumes blanc, la calotte brunâtre et la poitrine a des nuances rouille. Les yeux sont rouge foncé. Le bec est plutôt court, noir avec la cire jaune. Les pattes sont courtes et nues et les doigts sont jaunes.

Habitat : Il fréquente les paysages ouverts, les cultures, les prairies, bosquets dispersés.

Répartition géographique :

Elanion blanc

Comportement : Souvent posé sur des poteaux téléphoniques ou électriques, à la cime des arbres et hautes branches d’arbres morts, l’élanion blanc chasse à l’affut. Les petites proies sont dévorées en vol, et les plus grandes sont emportées sur une branche ou un rocher.Les deux parents sont agressifs si un intrus dérange le nid, et ils attaquent vigoureusement les autres rapaces et corvidés qui passent sur leur territoire.

Nidification : Il niche habituellement dans un arbuste ou un arbre, souvent à faible hauteur. En Europe, la ponte a lieu en février-mars. Le nid est une petite structure faite de brindilles fines. Le mâle apporte la plupart du matériel, et la femelle l’arrange  à l’intérieur du nid. La femelle dépose 3 à 5 œufs, à intervalles de 2 à 3 jours. L’incubation dure environ 25 à 28 jours, assurée par la femelle, nourrie au nid par le mâle. Les jeunes obtiennent leur plumage complet à l’âge d’environ 3 semaines. Ils peuvent voler à l’âge de 30 à 35 jours si la nourriture est abondante. Les jeunes retournent au nid entre leurs vols, et sont nourris par les adultes hors du nid. Il y a 2 couvées par saison si la nourriture est abondante.

Régime : Il se nourrit de petits mammifères, de petits oiseaux, d’insectes et de lézards.

Sources :

http://www.oiseaux-europe.com/
http://www.oiseaux.net/
Le guide ornitho

2017

2016

2012-2013

5 réflexions sur “Elanion blanc

  1. Tres belle rencontre avec ce magnifique rapace ! Certains individus ont été vus en provence, mais cela reste plutot rare !

    Merci pour le partage et toutes tes informations sur l’espece.

    Tres joli et interessant ton nouveau site .(hop, dans mes favoris)

    cordialement

    thierry

    J'aime

  2. Bonjour,j’ai cherché longtemps dans les buses ,mais le plus ressemblant et par rapport à votre description ,je peux valider ,qu’il y a au moins un sujet qui chasse vers chez moi ,reste qu’il me faut le photographier,dès que le temps st propice et doux ,il sort pour chasser,j’habite en nord-isère,il faut que je rentre en contacte avec des ornitlogues,pour en savoir plus!en tout cas il est manifique

    J'aime

    • Bonjour, par chez moi quand il était là, il tournait toujours dans le même coin. Je suis tombée dessus alors que je tournais en voiture sur des petits chemins. Toujours avoir l’appareil de prêt ! Il y a aussi le busard saint-martin qui peut faire penser à l’élanion, il est juste un peu plus grand, mais le mâle a le même genre de coloris.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s