Faucon gerfaut (Falco rusticolus)

Faucon gerfaut-Ekkerøy 11.08.2016Identification : Le Faucon gerfaut (Falco rusticolus) est le plus grand des faucons. Il possède de larges ailes à bout assez obtus, une que plus grande que celle du faucon pèlerin. Son corps est puissant, comme chez le pèlerin mais la base de la queue est plus large. Les variations de plumage sont surtout géographiques.
Il existe une forme blanche au Groenland et en Sibérie, au plumage blanc avec le bout des ailes sombres et quelques minuscules taches sombres.
Une forme gris clair en Islande de couleur gris clair barré de blanc.
Une forme gris foncé en Scandinavie et e Russie au plumage gris moyen barré de gris clair.
Les deux dernières formes citées ont une moustache insignifiante et floue, un trait sourcilier pâle et des joues finement striées ou ombrées.
Les adultes des formes grises ont la cire et les pattes jaunes. Le dessus est gris ou gris brun avec des barres ou des taches gris cendré clair. le dessous est finement tacheté ou rayé de foncé avec les flancs et les culottes barrés chez la plupart des individus.
Les jeunes ont la cire et les pattes gris bleuâtre (au moins lors du premier hiver). Le dessus est gris brun foncé sans taches ou à taches plus claires insignifiantes hormis la queue. Le dessous est grossièrement rayé, et non barré, de sombre.

Taille : 53 à 63 cm de long, 109 à 134 cm d’envergure.

Poids : 1000 à 2150 g.

Habitat : On le rencontre en plaine et dans la toundra. Il fréquente les escarpements rocheux dénudés ou les gorges des zones à bouleaux et à saules.

Répartition géographique :Faucon gerfautComportement : Il chasse parfois à l’affût mais, la plupart du temps, il tente de surprendre ses victimes en volant en rase-mottes. Si l’effet de surprise ne marche pas, il peut capturer sa proie en la poursuivant sur plusieurs kilomètres jusqu’à l’épuisement.

Nidification : Le jeune gerfaut atteint sa maturité sexuelle dès l’age de deux ans. Les couples s’unissent pour la vie et s’installent dans un vieux nid de buse situé sur une falaise dans une anfractuosité inaccessible et abritée ou plus rarement dans un grand arbre de la toundra. La femelle pond de trois à cinq œufs qu’elle couve pendant 35 jours environ. Le mâle s’occupe du seul ravitaillement. Les jeunes prennent leur envol dans un délai de 7 ou 8 semaines mais restent dépendants de leurs parents pendant un mois encore.

Régime : Quand il vit à l’intérieur des terres, le gerfaut se nourrit essentiellement de lagopèdes. Par contre, dans les zones côtières, son régime varie et il chasse des oiseaux marins, mouettes ou canards, ainsi que des campagnols qu’il traque sur les falaises bordant le rivage. Quand l’occasion s’en présente ou lors de périodes difficiles, il ne dédaigne pas les cadavres.

Sources :
http://www.oiseaux-europe.com/
http://www.oiseaux.net/
Le guide ornitho

2016