Orvet fragile (Anguis fragilis)

Orvet-Les Aiguamolls 22.05.2016Identification : L’Orvet fragile (Anguis fragilis) est un lézard sans pattes. Il possède des paupières mobiles. Sa coloration varie du marron clair au marron cuivré.
Les mâles sont marron uniformes, mais présentent parfois des taches bleues sur le dos et les flancs. Leur face ventrale est marron à grise.
Les femelles ont les flancs noirs, le dos clair et possèdent parfois une ligne vertébrale noire. Leur face ventrale est noire à grise.
Les jeunes ont une coloration or ou argent, les flancs noirs et une ligne vertébrale noire. Leur face ventrale est noire.

Longévité : Il peut vivre jusqu’à 20 ans environ dans la nature.

Habitat : Il fréquente les jardins en friches, les lisières, les haies, les bocages, les bords de chemins de fers, les milieux forestiers divers, les landes, les tourbières, les bords de plans d’eau, les milieux rocheux et les friches de collines sèches. On le rencontre dans les milieux au couvert végétal dense où il peut se dissimuler aisément.

Répartition géographique :
orvetComportement : Il peut se défaire de sa queue en cas de danger. Il ne fait pas de mues complètes mais morcelées. C’est une espèce discrète qui passe la plupart de son temps enfoui, caché dans la végétation.

Nidification : La période de reproduction se situe entre avril et juin selon les régions, rarement à l’automne. Les mâles ont un comportement agressifs et n’hésitent pas à se battre avec d’autres mâles concurrents, en mordant et se contorsionnant. Pendant l’accouplement, le mâle saisit la tête de la femelle entre ses mâchoires. C’est une espèce vivipare, la femelle met bas entre 3 à 26 jeunes. La maturité sexuelle est atteinte au bout de 3 ans chez le mâle et 4 à 5 ans chez la femelle.

Régime : Il se nourrit essentiellement de limaces, de cloportes, de vers et de petits escargots.

Sources :
http://www.serpentsdefrance.fr/

2016